COMORES : Formation du gouvernement du président Azali Assoumani

Pour ce premier gouvernement du président, Azali Assoumani, ils ne seront que quatorze élus dont quatre secrétaires d'Etat. Un ratio qui tient la route car les Comores comptent, à peine, 800.000 habitants. La défaite étant orpheline, ce qui n'est pas le cas de la victoire, il a fallu bien partager les postes afin de n'en exclure personne. Il faut reconnaître que, battre le candidat du pouvoir, activement, soutenu par le président sortant, Ikililou Dhoinine, fut la chose la plus difficile qui soit. On l'a vu avec l'organisation de ce troisième tour alors que des personnalités mondiales de premier plan comme Ban Ki-moon avaient, déjà, commencé à adresser les félicitations au colonel, Azali Assoumani, après la proclamation de sa victoire par la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Le pouvoir, pour sauver son candidat battu, avait décidé d'organiser une séance de rattrapage pour lui, qui heureusement, n'a rien donné non plus. Bref, qui est bien qui finit bien : le président Azali est parti chercher sa victoire, loin, très loin, car elle ne lui était pas (du tout) acquise.

Le nouveau gouvernement (formé il y a deux jours) est à son honneur car il réunit tous les partis politiques qui lui ont permis de déjouer les pronostics. Ce n'est pas tous les jours qu'un parti au pouvoir perd une présidentielle. Un ancien président africain n'a-t-il pas déclaré qu'on n'organise pas une élection pour la perdre ? Cela s'est avéré faux aux Comores. Et de la manière la plus transparente possible.

Le gouvernement comorien compte dix ministres dont les trois vice-présidents et quatre secrétaires d'Etat.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale est confié à Mohamed Bacar Dossar du parti Juwa tandis que Said Ali Chayhane, l’un des fidèles du président, hérite du ministère des Finances et du Budget. Me Fahmi Said Ibrahim devient garde des sceaux et ministre de la Justice, avec rang de ministre d’Etat, donc, premier de la liste protocolaire. Le leader du parti Orange, Mohamed Daoudou alias Kiki, est ministre de l’Intérieur et de l’Information. Il assurera, en même temps, la fonction de porte-parole du gouvernement. Nommé ministre de l’Education nationale, Abdou Mhoumadi avait, déjà, occupé la même fonction, dans le passé. Le secrétaire général du parti présidentiel (CRC), Hamidou Karihila, un des gardiens du temple présidentiel, est nommé secrétaire d’Etat chargé de la Coopération avec le monde arabe. Voici, du reste, la liste des membres du gouvernement de l’Union des Comores nommés par le décret n°16-095/PR, publié, mardi, 31 mai 2016, relatif à la composition du gouvernement et des secrétariats d’Etat de l’Union des Comores :

- Vice-Président, chargé du Ministère de l’Economie, du Plan, de l'Industrie, de l’Artisanat, du Tourisme, des Investissements, du Secteur privé et des Affaires foncières : Monsieur Djaffar Ahmed Said Hassani.

Vice-Président chargé du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche, de l'Environnement, de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme : Monsieur Moustadroine Abdou.

Vice-Président chargé du Ministère des Transports, des Postes et Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) : Monsieur Abdallah Saïd Sarouma.

- Ministre d'Etat Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Affaires islamiques, des Administrations publiques et des Droits humains : Monsieur Fahmi Said Ibrahim.

- Ministre de l'Intérieur, de l'Information, de la Décentralisation, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-Parole du Gouvernement : Monsieur Mohamed Daoudou

- Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé des Comoriens de l’étranger : Monsieur Mohamed Bacar Dossar.

- Ministre de l'Education nationale, de l’Enseignement, de la Recherche et des Arts : Monsieur Abdou Mhoumadi.

- Ministre des Finances et du Budget : Monsieur Said Ali Said Chayhane.

- Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi, de I'Insertion professionnelle, de la Culture et des Sports : Monsieur Salime Mohamed Abderenrane.

- Ministre de la Santé, de la Solidarité, de la Protection sociale et de la Promotion du Genre : Monsieur Moussa Mahoma.

- Secrétaire d'Etat chargé du Tourisme et de l’Artisanat auprès du Vice-Président Chargé du Ministère de l’Economie, du Plan, l'Industrie, de I’Artisanat, du Tourisme, des Investissements, du Secteur privé et des Affaires foncières : Madame Sitti Attoumane.

- Secrétaire d'Etat chargé des Transports auprès Vice-Président chargé du Ministère des Transports, des Postes et Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) : Monsieur Wahadi Madi.

- Secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme auprès du Vice-Président chargé du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche, de l'Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme : Monsieur Mmadi Kapachia.
 
- Secrétaire d’Etat Chargé de la Coopération avec le Monde Arabe auprès du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Chargé des Comoriens de l’étranger : Dr Hamidou Karihila.

Les plus populaires