CONGO-BRAZZAVILLE : Paulin Makaya monnaie d'échange du dictateur ?

Contrairement à l'opposition qui a une seule chose qui la tourmente dans la tête, à savoir, le départ de Sassou Nguesso du pouvoir et de sa clique de parents, d'amis et d'opportunistes de tout acabit, le dictateur, lui, a plusieurs préoccupations. Vulnérabilisé par la baisse du cours du baril, alors que son ami chinois, Xi Jinping, ne lui a pas apporté une réponse (en cash) à la hauteur de ses espérances, il doit, maintenant, faire face à la réalité : le Fonds monétaire international (FMI), du coup, devient incontournable, avec son exigence de la tenue d'un dialogue (inclusif) avec l'opposition, préalable à tout déblocage de fonds.

En prélude aux négociations que l'opposition veut hors du Congo sous l'égide de la communauté internationale, le dictateur garde quelques cartes (maîtresses) en main : les prisonniers politiques, têtes de proue de l'opposition, dont Paulin Makaya (notre photo où il est sous la menace d'un bras armé par Sassou).

Ce dernier qui vient d'écoper, il y a quelques heures, d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de 2 millions de F CFA d'amende, est une bonne monnaie d'échange pour Sassou Nguesso. Tout comme Jean Marie Michel Mokoko, Marcel Ntsourou, et d'autres.

Plusieurs sujets seraient à l'ordre du jour de ce (futur) dialogue : gouvernance électorale avec tout ce qui va avec de l'amont à l'aval des élections, transition avec tout ce qui va avec sachant que c'est l'équipe de transition qui s'occuperait de la gouvernance électorale, sort réservé au dictateur (himself) et à sa clique de « profito-situationnistes », lieu dudit dialogue et financement de la participation de l'opposition à ce dialogue, etc. Pour tirer la couverture à soi (sachant que Sassou aurait du mal à tuer une mouche à l'heure actuelle au risque de provoquer une révolution), que l'opposition s'attende à une proposition de marchandage tôt ou tard.

Un des opposants les plus redoutés par le dictateur parce qu'il est le seul ancien collaborateur de Bernard Kolelas à avoir résisté à ses multiples sollicitations, Paulin Makaya est retourné, aujourd'hui, en prison, après avoir écouté son verdict. Son avocat, Me Ibouanga dispose d'une dizaine de jours pour faire appel.

Les plus populaires