CONGO-BRAZZAVILLE : Pour le 10e anniversaire de la mort d'Edith Lucie Bongo, Maurice Nguesso bat le rappel des cotisations

Le 10e anniversaire de la mort de Docteur Edith Lucie Ondimba se déroulera, à Oyo, village natal du président, Denis Sassou Nguesso, le 10 mars prochain. Une cérémonie grandiose comme on sait en faire sur les bords de l'Alima est prévue. Chef de la famille présidentielle, Maurice Nguesso, très proche de l'ancienne première dame, a décidé d'en faire un moment inoubliable de convivialité et de reconnaissance à la mesure de la générosité de la célèbre disparue. Mais, les temps étant durs au Congo-Brazzaville comme partout, il bat le rappel des cotisations pour boucler son budget.

« Au regard du nombre et de la qualité des personnalités conviées à y prendre part, point n'est besoin de vous rappeler qu'il s'agit d'un événement majeur, qui fera honneur à la famille, et dont la réussite appelle la mobilisation de moyens financiers substantiels », écrit Maurice Nguesso, dans un courrier envoyé à tous les membres du Clan, le 20 février dernier. Et le chef de famille d'insister : « J'enjoins chacun de vous à verser une cotisation spéciale significative, susceptible de contribuer, substantiellement, au budget de l'événement dont les charges sont du reste très lourdes ».

Maurice Nguesso poursuit : « J'informe chacun de vous que ces cotisations, qui seront reçues avec reconnaissance et utilisées avec fidélité, doivent être versées auprès de Madame Julienne Johnson (une fille Sassou-Nguesso), avant le 10 mars 2019 ».

La première dame du Gabon était morte le 14 mars 2009, à Rabat, au Maroc, où elle suivait un traitement, des suites d'une longue maladie.

Les plus populaires