CORONAVIRUS : Les Sénégalais d’Italie attendent l’aide promise par Macky Sall

Dans une allocution, le 23 mars, annonçant un couvre-feu au Sénégal pour lutter contre le coronavirus, le président, Macky Sall, a dévoilé une série de mesures pour permettre au Sénégal de traverser cette crise sanitaire sans précédent. La diaspora, en particulier, celle vivant en Italie, soutient l’initiative du chef de l’Etat et appelle l’ensemble de la population sénégalaise à respecter scrupuleusement les mesures sanitaires et administratives prises par les autorités pour limiter la propagation du virus dans notre pays. Elle n'oublie pas, non plus, de rappeler au président de la République d'allouer l'aide qui lui a été promise.

En outre, le président de la République est remercié pour les mesures qui sont destinées à soutenir la diaspora durement impactée par cette épidémie. En effet, le président, Macky Sall, a décidé de dégager 1.000 milliards de F CFA pour le soutien à l'économie, et une partie de cette somme, environ, 50 milliards, pour la diaspora. 

Les immigrés sénégalais vivant en Europe attendent avec impatience le déblocage de cette aide promise par le gouvernement.  En effet, surtout parmi les immigrés sénégalais en Italie et en Espagne, beaucoup travaillent dans la restauration ou se débrouillent dans le secteur informel comme vendeurs. Depuis le début de cette épidémie, nombre d'entre eux ne peuvent plus travailler et sont totalement confinés sans aucun soutien. Ces fonds, s’ils sont réellement débloqués par le président, Macky Sall, seront d’une grande aide pour tous nos compatriotes  de la diaspora durement éprouvés par le coronavirus (sur notre photo le président Macky Sall à la rencontre de la diaspora sénégalaise de la ville de New York aux Etats-Unis).

Aussi, l’attention du président, Macky Sall, est attirée sur la situation d’une grande partie de la diaspora. Fuyant la crise économique au Sénégal et en quête d’une vie meilleure, beaucoup de sénégalais sont entrés clandestinement en Europe et ne sont pas titulaires d’une carte consulaire. Ces derniers doivent être les principaux bénéficiaires de cette aide car ils sont les plus impactés par le confinement en Europe. Mais, il n’existe officiellement aucune structure associative ou communautaire qui regroupe ces Sénégalais. Les autorités, par conséquent, doivent définir des mécanismes clairs et transparents pour que cet argent aille réellement aux immigrés qui sont dans le besoin, sans aucune démarche clientéliste. De toute urgence, le gouvernement doit mobiliser ses représentations diplomatiques dans les pays concernés pour aller à la rencontre des futurs bénéficiaires de cette aide.

Moustapha DIOP (Collectif Sortir du F CFA – Section Italie)
Makhoudia DIOUF (Collectif Sortir du F CFA – France)

Ajouter un commentaire

Les plus populaires