COTE D'IVOIRE : Ouattara n'a aucune chance de se succéder à lui-même

Le numéro 490 d'octobre d'Afrique Education a été livré à notre distributeur, les MLP (Messageries lyonnaises de presse), mercredi, 30 septembre. Notre direction des ventes qu'assure la société Pagure Presse a prévu une mise en vente chez les marchands de journaux en date du vendredi, 2 octobre. Mais, en France et ce depuis quelques années, l'éditeur propose, le distributeur dispose. Du coup, le numéro d'octobre 2020 d'Afrique Education est resté bloqué dans les entrepôts des MLP par une grève des travailleurs. Les négociations se sont engagées et samedi, 3 octobre, notre directeur des ventes, Eric Boscher, nous a transmis l'information distribution suivante : « Chers éditeurs, Nous sommes parvenus à un accord. Le mouvement social est terminé. Le travail reprend sur nos 3 sites d'exploitation cette nuit, et se poursuivra demain. Le retard à résorber étant conséquent, nous vous remercions néanmoins de maintenir le décalage de vos livraisons à mardi 6 octobre, à l'exception des hebdomadaires que nous pourrons réceptionner dès demain » (fin du courrier de la direction commerciale des MLP).
Au final, le numéro 490 d'octobre 2020 d'Afrique Education sera mis en vente mardi, 6 octobre.
La presse écrite en France connaît un véritable tremblement de terre. La presse panafricaine, quant à elle, vit un tsunami, qui a tué presque tous les titres qui existaient avant la survenue du coronavirus. Ne continuent de paraître que les magazines les plus résistants. A condition d'adopter une périodicité réaliste si on opte pour la version papier. Conséquence, même les hebdomadaires papier d'hier sont devenus des mensuels aujourd'hui.
Afrique Education, de son côté, avait anticipé la difficulté en abandonnant, opportunément, la périodicité bimensuelle en 2016 au profit de la périodicité mensuelle. Ce changement a été compensé par l'érection du site quotidien d'information www.afriqueeducation.com
Ces dispositions d'avant-garde ont permis à votre magazine préféré de survoler les difficultés provoquées par le coronavirus et d'être encore debout, prêt à affronter (Inch'Allah) tête haute poitrine bombée l'année 2021, avec professionnalisme et responsabilité.
Nous vous invitons à savourer le contenu du numéro 490, surtout, les dossiers sur le Mali, le Congo-Brazzaville, et la Côte d'Ivoire, pays où l'élection va, par la force des choses, être reportée de plusieurs mois. Au moins.

SOMMAIRE DU NUMERO 490 D'OCTOBRE 2020

Au secours des idées :
Politique migratoire : Les Européens récoltent ce qu'ils sèment en Afrique (avec mauvais cœur), par Paul Tédga

Top Secret :
Union des populations du Cameroun : La bête noire du pouvoir colonial français d'hier et d'aujourd'hui
Présidentielle en Côte d'Ivoire : Dominique Ouattara a peur de perdre son statut de « première dame »
Côte d'Ivoire : L'ancien premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, est-il mort de mort naturelle ?

Actualité :
Centrafrique : Emmanuel Macron envoie Geneviève Darrieussecq en terrain miné à trois mois d'une présidentielle incertaine
Japon : Le nouveau premier ministre, Yoshihide Suga, succède à Shinzo Abe
Présidentielle en Guinée : La candidature d'Alpha Condé provoquera plusieurs centaines de morts
Congo-Brazzaville : Les larmes de crocodile des indignes héritiers du « professeur des professeurs » Pascal Lissouba
Afriquedu Sud : Honte au futur ex-président, Donald Trump, qui essaie de salir la mémoire du Très Vénéré Mandela
Présidentielle en France : Après avoir plombé la gauche en 2017, François Hollande veut aider à reconquérir le pouvoir
France : Le racisme à l'état pur chez « Valeurs actuelles » qui dépeint la députée, Danièle Obono, en esclave dans une fiction

Idées Neuves :
Afrique de l'Ouest : Opposition, société civile et troisième mandat présidentiel en Afrique de l'Ouest, par Bahdon Mohamed Abdillahi.

Politique :
Côte d'Ivoire 
1) Présidentielle : Voici pourquoi Ouattara va perdre l'élection
2) L'opération « désobéissance civile » et paralysie du pays, lancée par Henri Konan Bédié
3) Le candidat du FPI Pascal Affi N'Guessan partisan de « la désobéissance civile »
4) L'Union européenne demande une élection inclusive et désapprouve les manœuvres d'exclusion
5) Depuis son exil parisien, Guillaume Soro annonce qu'il n'y aura pas d'élection pour Ouattara le 31 octobre
6) Mamadou Koulibaly très surpris d'avoir été écarté
7) La colère du président Gbagbo et de ses partisans de EDS de ne pas être candidat
8) L'ancien président du Conseil constitutionnel désapprouve la décision de son successeur Mamadou Koné

Mali : Colonel Assimi Goïta l'homme fort du pays

Economie :
Congo-Brazzaville : Sassou-Nguesso, sa fille Coco, et le bien mal acquis à la Trump Tower à New York

Arts et Lettres :
France :
Une interview de Louis-Georges Tin (président honoraire du CRAN) contre les impostures
Livre : Les pharaons parlaient soninké
Centrafrique : Les dérives de certaines églises évangéliques

Education :
Francophonie : Le recteur, Slim Khalbous, renouvelle l'équipe de direction de l'Agence universitaire

Science et Médecine :
Coronavirus : L'Afrique a ses traitements : et ils marchent.
Coronavirus : Plus de 60 pays riches se mobilisent pour l'accès mondial au vaccin

Rubriques :
Les Propos marquants
Les Gens
Le Baromètre
Humour

Le numéro 490 d'octobre 2020 d'Afrique Education est en vente chez les marchands de journaux. Courez prendre votre exemplaire.

Les plus populaires