COTE D'IVOIRE : Pourquoi le 3e mandat illégal de Ouattara va faire basculer le pays vers une nouvelle guerre

Les promesses électorales ne valent que pour ceux qui y croient. “J’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération.” Ces propos tenus devant les députés et sénateurs ivoiriens réunis, à Yamoussoukro, le 5 mars 2020, et pour lesquels il reçut, immédiatement, les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron, Alassane Ouattara les a reniés le 6 août, veille de la fête nationale. Que vaut la parole présidentielle en Côte d'Ivoire ?

Le mensonge chez Alassane Ouattara fait partie de son ADN. Ce type ne sait pas dire la vérité...

En octobre 2010, il signe un accord politique avec Henri Konan Bédié afin qu'il lance un appel aux électeurs PDCI de le voter au 2e tour, et non pas Laurent Gbagbo comme certains d'entre eux voulaient faire. Installé sur l'ensemble du territoire national, le PDCI est le plus grand parti de Côte d'Ivoire. En contrepartie, Ouattara indique à Bédié qu'il ne ferait qu'un seul mandat de 5 ans au terme duquel il le soutiendrait en 2015 à l'élection présidentielle à laquelle il ne serait pas candidat. Bédié prend acte et l'annonce à ses camarades de parti pour que, comme un seul homme, ils se mettent en rang derrière Ouattara pour le faire élire. La hauteur d'esprit de Bédié est remarquable car il faut rappeler que c'est le coup d'état organisé par Alassane Ouattara qui le chassa du pouvoir en décembre 1999. Oublier cet épisode en appelant à voter pour son bourreau, montre qu'il est réellement un homme d'Etat. Bref, au PDCI, on compte les jours pour voir Bédié revenir au pouvoir.

Mais, en 2013, Ouattara, contre toute attente, revient sur sa parole donnée à Bédié... L'ancien président de Côte d'Ivoire est loin d'être la seule victime des mensonges de Ouattara. Ils sont nombreux à avoir ainsi été abusés par lui. L'article les cite nommément. Mais, pour combien de temps restera-t-il encore le boulanger de Côte d'Ivoire ? Car Ouattara ne fera pas de 3e mandat...

La suite à lire dans le numéro 489 d'Afrique Education disponible chez les marchands de journaux dès vendredi 4 septembre.
On peut aussi s'abonner au magazine : écrire à afriqueeducation@afriqueeducation.com

Les plus populaires