FRANCE-AFRIQUE : François Hollande déjeunera bientôt avec quelques chefs d'Etat africains pour préparer la COP21

Le président français, François Hollande, entend s'assurer du soutien de toute l'Afrique pour la réussite de "sa" conférence internationale sur le climat, COP21, organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Pour ce faire, il a convié quelques chefs d'Etat et de gouvernement africains, parmi les plus impliqués dans les problèmes d'environnement et d'écologie, à un déjeuner de travail, à l'Elysée, le 10 novembre.

Se retrouveront autour de la table, les présidents Thomas Boni Yayi (Bénin), Ali Bongo (Gabon), Alpha Condé (Guinée) et John Dramani Mahama (Ghana), ainsi que le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn. Bien que porte-parole de l'Afrique (jusqu'à ce jour) pendant la COP21, le président du Congo, Denis Sassou Nguesso, en a, soigneusement, été écarté.

D'autres personnalités, comme l'ancien ministre français, Jean-Louis Borloo, initiateur de la fondation Energies pour l'Afrique, et Nicolas Hulot, envoyé spécial du chef de l'Etat pour la protection de la planète, ont, également, été conviées. 

Ce déjeuner informel - le seul organisé avec plusieurs chefs d'Etat (Françafrique oblige !) à quelques jours de la conférence - doit être l'occasion pour François Hollande de sonder ses homologues sur leurs attentes à la veille de la COP21. Pour sa part, Jean-Louis Borloo dressera l'état des lieux de son plan visant à accroître l'accès à l'électricité en Afrique. 

Bienvenu Mabilemono

Les plus populaires