FRANCE : Création d'une Fondation pour la mémoire de l'esclavage.

François Hollande a annoncé la création, "avant la fin de l'année", d'une "Fondation pour la mémoire de l'esclavage, de la traite et des abolitions", mardi, 10 mai, à l'occasion de la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage qui coïncide, cette année, avec les 15 ans de la loi Taubira.

Cette fondation "sera une source de promotion des valeurs de liberté, d'égalité, de tolérance" et "diffusera la connaissance de l'esclavage, de la traite, mais aussi, tout le combat des abolitionnistes", a-t-il ajouté, en précisant qu'elle réfléchirait, aussi, "à l'édification d'un mémorial aux esclaves et d'un lieu muséographique".

Votée il y a quinze ans, la loi Taubira reconnaît la traite négrière et l'esclavage comme des crimes contre l'Humanité.

Lionel Zinsou, ancien premier ministre du Bénin, et proche de l'Elysée, présidera la mission de préfiguration de cette fondation et présentera son rapport à l'automne.

Le CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France) s'est félicité de cette « victoire » qui, pour lui, marque une avancée en matière de réparation.

Les plus populaires