MALI-TOGO : Vers un rapprochement diplomatique entre les deux deux pays

Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’extérieur de la République togolaise, le professeur, Robert Dussey, a effectué, le lundi, 19 octobre 2020, une visite de travail à Bamako au Mali, porteur pour le compte du président de la transition, Bah N'Daw, un message du président, Faure Essozimna Gnassingbé.

Au cours de son entretien, le Ministre DUSSEY a exprimé la solidarité du peuple togolais au peuple malien ainsi que la disponibilité du Togo à soutenir les institutions de la transition en vue d’un retour rapide de la paix et de la stabilité au Mali. Il aussi a félicité le gouvernement malien pour les efforts consentis pour la libération des otages, notamment, Soumaïla CISSE, chef de file de l’opposition. Cette libération contribue à la décrispation du climat politique au Mali. 
  
Le Président N’DAW a salué le soutien constant du Togo au Mali et  l’exemplarité des éléments des Forces armées togolaises présents dans son pays dans le cadre de la Mission intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA). 
 
Le président N’DAW et le professeur DUSSEY ont, ensuite, procéder à un large échange de vues sur les questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral, régional et international.
 
Au plan bilatéral, les deux personnalités se sont félicitées de la qualité des relations historiques de fraternité et de coopération, qui  unissent leurs pays et ont réaffirmé la volonté des deux pays de les porter à un niveau beaucoup plus ambitieux, dans l’intérêt bien compris de leurs populations respectives. 

Au plan régional, le président malien et le ministre togolais ont exprimé leur préoccupation quant à la persistance et l’expansion du terrorisme et de l’extrémisme violent en Afrique en général et, beaucoup plus particulièrement, dans la région ouest-africaine. Sur cette question, il y a lieu de souligner la convergence de vues des deux gouvernements sur l’importance de la paix et de la sécurité pour le développement et la prospérité des nations ainsi que sur la nécessité d’une mutualisation des forces et des moyens de tous les pays de l’espace communautaire pour venir à bout de ce fléau. 
 
Durant son séjour, le chef de la diplomatie togolaise s’est, également, entretenu avec le vice-président de la transition, le colonel, Assimi GOÏTA, et le premier ministre, chef du gouvernement, Moctar OUANE (notre photo).

Les plus populaires