PRESIDENTIELLE EN COTE D'IVOIRE : Ouattara soupçonne Sassou de financer Soro

Pauvre Ouattara « le menteur d'Abidjan » qui voit, désormais, le danger partout. Il soupçonne maintenant le dictateur 5 étoiles (Sassou-Nguesso) de financer son ennemi public et privé numéro 1 (Guillaume Soro), pour le chasser du pouvoir. Du coup, Sassou attendra longtemps le remboursement (qui ne viendra jamais) des 100 milliards de F CFA prêtés en octobre 2013 à la Côte d'Ivoire via Ouattara. Sassou n'aura plus rien. D'où l'analyse suivante qui en découle.

Alassane Ouattara n'a rien inventé et ne fait que reproduire à la virgule près exactement ce qu'a fait Denis Sassou-Nguesso (qui a toujours été encouragé et soutenu par nombre d'Africains de l'Ouest dont des Ivoiriens au premier rang desquels Guillaume Soro). 

La seule différence, si différence il y a, entre ce qui se passe aujourd'hui en Côte d'Ivoire et ce qui s'est passé en 2016 au Congo, tient tout simplement à la manière de faire et cela peut aisément se comprendre. Après tout, il faut bien qu'il y ait tout de même une différence entre la manière de faire d'un quasi-illettré, titulaire d'un petit BEPC (Denis Sassou-Nguesso, ndlr) et celle d'un docteur en économie (Alassane Dramane Ouattara, ndlr), n'est-ce pas ?

Pour ce qui est du cas de Guillaume Soro, tout observateur attentif et avisé n'aura aucune difficulté à faire le parallèle entre le traitement infligé à Jean-Marie Michel Mokoko et à celui infligé à ce dernier. Derrière ce « parallélisme des formes » ou plutôt cette « symétrie des formes », il y a bien là un message très subtil qu'Alassane Ouattara envoie à Denis Sassou-Nguesso (Guillaume Soro étant celui par qui les malheurs de Jean-Marie Michel Mokoko ont commencé).
 
Ce message très subtil d'Alassane Ouattara a, me semble-t-il, été très bien compris par Denis Sassou Nguesso, lequel lui réclamerait désormais le remboursement des fameux 100 millards de F CFA (150 millions d'euros que l'opposition ne remboursera sans doute pas si elle accède au pouvoir à Abidjan) qu'il avait empruntés, il y a six ans.

Mais qui peut croire qu'Alassane Ouattara soit aussi stupide pour lui donner cet argent qui ira forcément alimenter le trésor de guerre de Guillaume Soro ?  

Bienvenu Mabilemono

Les plus populaires