TOGO-PORTUGAL : Initiation d'une coopération visiblement offensive

Le ministre togolais des Affaires étrangères s’est entretenu, vendredi, 21 juillet, à Lisbonne, avec son homologue portugais, Augusto Santos Silva (notre photo). Sujet de discussion : la coopération bilatérale concrétisée par l'inauguration de la ligne aérienne entre Lomé et Lisbonne, desservie par la compagnie aérienne portugaise TAP (Transportes Aéreos Portugueses). Pour le professeur, Robert Dussey, « La desserte de Lomé par TAP est un acte majeur qui ouvre une nouvelle page de la coopération entre le Togo et le Portugal. C’est, également, la confirmation de la volonté des deux pays à travailler, davantage, pour le renforcement de l’axe Lomé – Lisbonne ».

A la question de savoir les objectifs que recherche le Togo en nouant ce partenariat avec le Portugal, le ministre togolais des Affaires étrangères ne passe pas par quatre chemins : « La vision du Président, Faure Essozimna GNASSINGBE, est de faire de Lomé, une ville tournée vers les grandes capitales du monde. Lomé, vous le savez, déjà, est un véritable hub par lequel transitent les ressortissants de toute la sous-région ouest-africaine. Cela est un avantage économique pour notre pays. L’arrivée de TAP s’inscrit, donc, dans cet esprit de diversification de notre coopération économique et diplomatique par le biais du transport aérien ».

Le professeur Dussey a, également, présenté à son homologue l’agenda international du Togo qui assure la présidence en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) depuis début juin. Le chef de l’Etat togolais a annoncé ses priorités : libre circulation des biens et des personnes dans l’espace sous-régional, et promotion d’un service de santé de qualité dans la région.

Les plus populaires