Aller au contenu principal

COVID-19: Le Maroc annonce un projet de fabrication locale du vaccin Sinopharm

Image
Partager
Categorie
mar 06/07/2021 - 14:12
Body

Un mémorandum de coopération entre le royaume et le groupe pharmaceutique chinois, Sinopharm, a été signé, au Palais de Fès, lors d'une cérémonie présidée par le roi, Mohammed VI, selon l'agence MAP. Le projet nécessitera un investissement global d'environ 421 millions d'euros, a-t-elle précisé. La fabrication du vaccin Sinopharm -dont la date de début n'a pas été précisée- démarrera «à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses (...) avant de démultiplier progressivement cette capacité», a affirmé la MAP.

Avec le lancement de ce partenariat public-privé de grande envergure, qui s’inscrit dans le prolongement de l’entretien téléphonique du 31 août 2020 entre Mohammed VI et le président chinois, Xi Jinping, le Maroc effectue un pas supplémentaire dans la concrétisation de la Vision Royale pour une gestion efficace et proactive de la crise pandémique et ses suites.

Le projet vise à renforcer «la souveraineté sanitaire» du pays face «aux dépendances extérieures et aux contingences politiques», d'après la même source. Le pays de 36 millions d'habitants a vacciné plus de 10 millions de personnes, dont 9,1 millions avec les deux injections requises, depuis le début de la campagne de vaccination fin janvier avec les vaccins chinois Sinopharm et britannique AstraZeneca.

A cette occasion, et après présentation des objectifs et des composantes du projet, trois importants accords ont été signés devant le roi, à savoir :

1 - Le Mémorandum relatif à la coopération pour le vaccin anti-Covid-19 entre l’Etat marocain et le Groupe pharmaceutique national de Chine (SINOPHARM), signé par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, et le président du Groupe Sinopharm, Liu Jingzhen.

2 - Le Mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au royaume du Maroc entre l’Etat marocain et la société Recipharm, signé par le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, et président du Conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboune, le président directeur général de la Société Recipharm, Marc Funk, et le représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun.

3 - Le Contrat de mise à disposition de l’Etat marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de thérapeutique marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 propriété de la société Sinopharm entre l’Etat marocain et la société Sothema, signé par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, et la présidente directrice générale de la Sothema, Lamia Tazi.

Le roi lors de la signature de la convention.Le roi Mohammed VI lors de la signature des accords.

Outre les signataires, ont également assisté à cette cérémonie, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, le conseiller de Sa Majesté le Roi, Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le PDG d’Attijariwafa-Bank, Mohamed Kettani et le PDG de la Banque populaire, Mohamed Karim Mounir.

Les contaminations sont en hausse au Maroc, avec au total 534.797 cas, dont 9.329 décès selon un dernier bilan officiel, poussant le ministère de la Santé à appeler au respect des mesures de prévention pour éviter un «renforcement des restrictions». Fin mai, le royaume a assoupli les différentes restrictions mises en place contre le Covid-19 et a rouvert ses frontières aériennes avec plusieurs pays, essentiellement, européens.

 

 

 

 

 

Partager