Aller au contenu principal

CAN 2022 : Le Cameroun est-il réellement prêt ?

Image
Partager
Categorie
ven 22/10/2021 - 12:50
Body

Le mardi, 17 août 2021, s’est déroulé à Yaoundé la capitale du Cameroun, le tirage au sort officiel de la Coupe d'Afrique des nations (CAN). Néanmoins, à quelques mois du lancement de la compétition, le Cameroun, pays hébergeur, de cette CAN, fait encore l'objet de nombreuses critiques. D'où la question suivante : Sera-t-il vraiment prêt au jour dit ?

En 2019, la Confédération africaine de football (CAF), avait, malheureusement, décidé de retirer l’organisation de la 32e édition de la compétition au Cameroun pour des raisons de retard de travaux. Deux ans après, à quel niveau sommes-nous ? Toutefois, même si les contraintes sanitaires liées à la pandémie du Covid-19 et les multiples retards logistiques, demeurent malencontreusement l’une des inquiétudes majeurs, le Cameroun a su marquer des points dans cette guerre de communication qu’elle livre depuis 2019. Une guerre pour ainsi démontrer sa capacité à accueillir la compétition, qui commencera le 9 janvier 2022.

En effet, le président de la République du Cameroun, son excellence, Paul Biya, a pris la forte initiative de lancer sur le terrain une délégation qui est constituée de plusieurs personnalités politiques et footballistiques, telles que l'ambassadeur, Roger Milla, meilleur football africain du siècle dernier, Samuel Eto’o, 5 fois ballon d'or africain, le mythique, Rigobert Song, capitaine des Lions indomptables du Cameroun onze ans durant, ou encore, le ministre des Sports et de l’Education sportive du Cameroun, le professeur, Narcisse Mouelle Kombi, et beaucoup d'autres personnalités du monde sportif et politique. Le chef de l’Etat a décidé de lancer cette délégation afin de montrer à toute l’Afrique et au monde entier, que le Cameroun peut organiser la CAN dans un très bon environnement. Une manière pour Paul Biya de répondre à ses détracteurs et, notamment, à la délégation d’inspection de la CAF qui était au Cameroun en Juin 2021, et qui avait pu constater de nombreux défauts pour le bon déroulement de la compétition.

- Pendant dix jours, la délégation dirigée sous le très haut patronage du ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a visité de nombreux sites, qui accueilleront la CAN à partir du 9 janvier 2022 : Stades tous aux normes FIFA, hôtels de luxe, hôpitaux..., etc., tout a été minutieusement étudié et passé au peigne fin (notre photo).

Il est important, aussi, de noter que la CAN est un moyen pour Paul Biya de prouver à la scène internationale que malgré son âge avancé (88 ans), il tient, encore, fermement, les manettes du pouvoir et est, toujours, apte à diriger et aussi à être le promoteur d'un grand évènement panafricain.

Les anciennes gloires du football africain avec Ferdinand Ngo Ngoh.Les anciennes gloires africaines du football avec Ferdinand Ngoh Ngoh sur les sites devant abriter la CAN.

« J’ai été très agréablement surpris par le haut niveau des infrastructures pour cette CAN au Cameroun », affirme l’ancien international sénégalais, El-Hadji Diouf, lors d’un reportage de la CRTV, le 19 octobre 2021 à Douala. Il fait partie de la délégation.

Aujourd’hui, tout est paré pour le déroulement de la CAN au Cameroun. On attend juste impatiemment ce fameux coup d’envoi ! Le Cameroun a très largement les compétences pour organiser cette CAN et même la coupe du monde d’ailleurs. Maintenant, c’est à lui de faire en sorte que cet évènement historique se passe au mieux. Il n’y a aucune raison que la CAN 2022 se déroule mal, pour toutes les personnes qui doutent encore à propos de la CAN au Cameroun, nous n’avons qu’à leur dire : à janvier prochain pour l’immense surprise !

TEDGA Marc Aurélien (Stagiaire)

 

Partager