Aller au contenu principal

CAN CAMEROUN 2022 : La CAF exige d'être vacciné et d'avoir un test PCR de 72 heures pour accéder au stade (Contestation des Camerounais)

Image
Partager
Categorie
ven 17/12/2021 - 19:45
Body

Le gouvernement camerounais, la Fédération camerounaise de Football et la Confédération africaine de Football, ont fixé les conditions d’accès aux stades, ce vendredi, 17 décembre 2021. Un passe sanitaire en cours de validité sera obligatoire, en respect du protocole sanitaire FIFA, mais aussi, un test PCR négatif de moins de 72 heures. Des mesures qui rassurent sur la tenue effective de la compétition qui s’ouvre le 9 janvier 2022, mais, qui créent une vraie polémique dans un pays où le coronavirus depuis près de deux ans constitue une menace, totalement, sous contrôle. Au 17 novembre, le nombre de morts covid au Cameroun n'est que de 1.836 personnes pour 108.000 cas de maladie.

Pour la CAF, l’argument selon lequel la pandémie de covid-19 aggravée par la circulation du variant omicron devrait justifier une suspension de la compétition, est une hérésie. Cependant, l’instance africaine de football assure que le protocole sanitaire imposé par la FIFA sera scrupuleusement respecté.

La cérémonie solennelle d’ouverture de la CAN est prévue le 9 janvier 2022 au Complexe Sportif d’Olembé à Yaoundé. Pour la CAF, la messe du football africain doit jouer son rôle, celui de levier important d’intégration, de paix et d’unité entre les peuples.

Kombi et MotsepeMotsepe le patron de la CAF et Mouelle Kombi le ministre camerounais des Sports visitant le Stade Olembe de Yaoundé.

Tout le monde ne l'entend pas de cette oreille au Cameroun, pays où le covid19 est, totalement, sous contrôle. Pour le président du PCRN (Parti camerounais pour la réconciliation nationale), Cabral Libii (notre photo), « Je sais que notre gouvernement a dû servilement courber l'échine à cause du Stade d'Olembé (stade auquel le président Paul Biya  refuse pour le moment de donner son nom à cause des problèmes de surfacturation et de délais non respectés) ». Et l'honorable Cabral Libii de poursuivre : « Il est inadmissible d'exiger le vaccin ET le test (PCR de moins de 72 heures ou TDR de moins de 24 heures) du covid19, pour assister aux matchs ». Et Cabral de s'interroger : « La FIFA l'a-t-il exigé pour la Champions League ? Le plus important n'est-il pas le test ? Pourquoi réveiller la polémique autour de l'obligation vaccinale à l'approche d'une CAN tant espérée.

Partager