16 milliards de dollars

A six jours de l'ouverture de la COP 21, à Paris, la Banque mondiale annonce sa volonté de mobiliser 16 milliards de dollars pour financer le changement climatique en Afrique.