50 millions de dollars détournés

La justice gambienne a gelé, ce lundi, 22 mai, les biens de l'ex-président, Yahya Jammeh, soupçonné d'avoir détourné plus de 50 millions de dollars (plus de 44 millions d'euros) avant son départ en exil, a annoncé le ministre de la Justice. C'est un bras de fer qui ne fait que commencer entre l'ancien dictateur et la nouvelle équipe au pouvoir à Banjul.