Accords de Khartoum.

L'accord de paix conclu à Karthoum en février 2019 entre le gouvernement centrafricain et quatorze groupes armés aurait dû mettre fin aux violences . Or, les violences, même si elles ont connu une relative accalmie et sont plus sporadiques, persistent.