Acte II

Plus têtu, braqué et borné que le « menteur d'Abidjan » (Ouattara) tu meurs. Vu que ce dernier veut foncer tête baissée, même en marchant sur des milliers de cadavres, pour organiser sa fraude électorale, l'opposition unie de l'entend pas de cette oreille et ordonne la destruction et le sabotage du matériel électoral qui est actuellement en train d'être distribué, à l'intérieur du pays. Objectif : tenir 0 élection le 31 octobre 2020 pour laquelle Ouattara annonçait « Un Coup KO », vendredi, 16 octobre, pendant un meeting de 5 mns à Bouaké. Au nom de l'opposition unie, le porte-parole de la désobéissance civile, président de la plateforme AFD/FPI et candidat à l'élection présidentielle, Pascal Affi N'Guessan, a exposé, vendredi, 16 octobre, au cours d'une conférence de presse au siège du PDCI, l'acte 2 de la désobéissance civile qui ne concerne pas que les militants et sympathisants de l'opposition, mais tous les Ivoiriens et tous les amis de la Côte d'Ivoire épris de paix, qui souhaitent l'instauration d'une véritable démocratie en Côte d'Ivoire.