Christine Lagarde.

Qui pour succéder à la Française Christine Lagarde ? La directrice générale sortante du FMI (Fonds monétaire international) va, désormais, diriger la Banque centrale européenne (BCE). Le ministère français de l'Economie a indiqué, vendredi, 26 juillet, que cinq candidats européens se dégageaient pour la remplacer à la tête de l’institution. Faites vos paris !

Général 5 étoiles, Denis Sassou Nguesso sait faire autre chose : couler le sang des Congolais. Malheureusement, il ne sait pas faire ce pourquoi il est à la tête du Congo : gérer. En l'espace de quatre ans, il a acheté des armes pour près de 10.000 milliards de F CFA. Pour quoi faire ? Le Congo-Brazzaville est en guerre contre qui ? Même Boko Haram ne s'intéresse pas à ce pays, pas plus que les Séléka. La mauvaise gestion du dictateur ne s'est pas arrêtée dans des achats d'armes sans objet. Se substituant aux bailleurs de fonds, il a arrosé à tour de bras en Afrique de l'Ouest, pour s'acheter les faveurs des chefs d'Etat, démocratiquement, élus dont la mission était de faire « plier » le pouvoir français, hostile au dictateur. Bref, ces cinq dernières années, le dictateur (sans rendre des comptes à personne) a dilapidé, sans compter, l'argent du pays. Aujourd'hui, toute honte bue, il frappe à la porte du FMI, prêt à s'agenouiller devant sa patronne, Christine Lagarde, pour avoir quelques miettes. Un piètre gestionnaire ce Sassou-Nguesso ! Il mériterait le Prix Nobel de la bêtise financière. Ses compatriotes ne le savent que trop bien.

Le FMI a nettement abaissé, mardi, 19 juillet, ses prévisions de croissance économique en Afrique sub-saharienne sur fond de récession au Nigeria et a mis en garde contre les "implications dramatiques" de ce ralentissement sur la lutte contre la pauvreté.