Commission Droits de l'homme ONU.

Sassou-Nguesso a lu et relu le rapport sur les droits de l'homme au Congo que vient de produire Me Maurice Massengo-Tiassé où il est accusé de pires exactions qui intéressent au plus haut point, la communauté internationale. Publié dans le dernier numéro d'Afrique Education, actuellement, chez les marchands de journaux, ce rapport, qui est, déjà, à la Cour pénale internationale (CPI), sera examiné, mardi, 13 septembre, à Genève, par la Commission des droits de l'homme des Nations-Unies. Depuis qu'il a appris son existence, le dictateur a perdu le sommeil et ne sait par quel bout y répondre. La décision inattendue de rouvrir la radioTV Forum des droits de l'homme, après une fermeture arbitraire de 11 mois, montre qu'il ne sait pas à quelle sauce il va être mangé.