Défendre l'Afrique.

Comme le coronavirus a fait plus de victimes en Europe qu’en Afrique, un bon nombre d’Africains proposèrent que le vaccin contre le BCG soit testé en premier lieu sur les Européens. Ils désavouaient ainsi deux chercheurs français, Camille Mira et Jean-Paul Locht, qui souhaitaient, sur la chaîne d’informations LCI, le 1er avril 2020, que le test ait lieu en Afrique qui “manque de masques, de traitement, de réanimation”.