Dieudonné Nzapalainga.

Le 6 janvier 2021, le pape s'est dit préoccupé par la situation en Centrafrique et a appelé toutes les parties au dialogue. Mais, le Saint-Père a-t-il de chance de se faire entendre plus que les autorités centrafricaines, les chefs d'Etat de l'Afrique centrale, le Conseil de sécurité des Nations-Unies ?