Elyes Fakhfakh

Après le bras de fer entre le premier ministre, Elyes Fakhfakh, fragilisé par une affaire de conflit d'intérêts, et le parti Ennahdha, principale force du Parlement, le chef du gouvernement a, finalement, présenté sa démission, le 15 juillet, au président, Kaïs Saïed.