Enquête longue

L'enquête sur les causes du crash en Ethiopie d'un Boeing 737 MAX 8 (157 morts), qui a entraîné le clouage au sol de ce type d'appareil dans de très nombreux pays, va prendre un temps "considérable", a affirmé, samedi, 16 mars, la ministre éthiopienne des Transports, Dagmawit Moges.