Fronde internationale

Sassou Nguesso n'est plus le bienvenu dans les instances qui comptent. La façon dont son ministre des Affaires étrangères vient de se faire jeter à Addis Abeba montre qu'il a perdu tout crédit sur le plan international, et, surtout, qu'il n'est pas le vainqueur de l'élection présidentielle du 20 mars.