George Floyd

Vendredi, 12 juin, soir, un Africain-Américain de 27 ans, Rayshard Brooks, a été tué, à Atlanta, lors d'une arrestation, qui a mal tourné. Le policier qui a tiré sur lui a été relevé de ses fonctions et la cheffe de la police d'Atlanta, Erika Shields (20 ans de direction de cette police), a, immédiatement, rendu sa démission à la maire d'Atlanta, Keisha Bottoms, qui l'a acceptée. La justice va, normalement, suivre son cours, sous la surveillance des mouvements et organisations non racistes, qui font face aux racistes du gouvernement et de la police depuis le décès de George Floyd.

Ancien premier ministre du Bénin (présidence de Yayi Boni), Lionel Zinsou n'est plus à présenter. Il a plusieurs casquettes : brillant économiste et financier accompli, il est aussi un homme politique et grand spécialiste de la culture, créateur d'un musée célèbre au Bénin que dirige sa propre fille. Dans le texte ci-dessous, il dit son émotion après le choquant assassinat de George Floyd.

Donald Trump insiste sur le besoin d’ordre depuis le début du mouvement né après la mort de George Floyd, mais, des généraux de l’armée le critiquent. Plus en cachette et de plus en plus ouvertement. Sa stratégie de clivage permanent montre ses limites, et l'isole davantage. Le mouvement atteint même déjà les modérés du parti républicain qui, eux aussi, commencent à critiquer leur candidat à l'élection du 3 novembre. Eux qui la fermaient pour ne pas subir des critiques des camarades, s'expriment, désormais, à visage découvert, à haute voix, encouragés en cela par les hauts gradés de l'armée qui ont, publiquement, choisi le camp du rassemblement, désavouant celui que leur indiquait Trump : le clivage, la division, le sectarisme.