HCTE

Le Togo continue à donner des leçons de démocratie au reste de l'Afrique, et ne cesse d'étonner les grands partenaires du Nord. Après avoir lancé, pendant cet été, le processus de désignation des représentants de la diaspora par le vote électronique, le ministère togolais des Affaires étrangères vient de le finaliser en permettant l'élection de 77 délégués qui vont représenter le million et demi de Togolais de la diaspora au sein du très officiel Haut conseil des Togolais de l'extérieur (HCTE). Quand on connaît l'Afrique et ses balbutiements démocratiques, on peut, très sincèrement, féliciter Faure Gnassingbé, le très discret président du Togo qui fait progresser lentement son pays, mais, sûrement.