Le menteur chronique.

 

Pauvre Afrique ! Pauvre Union africaine ! Pour voler au secours de son ami, Alassane Ouattara, le président de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien, Moussa Faki Mahamat, ne pouvait-il pas utiliser les moyens privés et éviter de compromettre l'organisation continentale dont il a la charge en gardant son honneur sauf ? Comme si personne ne voyait sa (petite) magouille, il a complètement ignoré, au vu et au su de tous, surtout, des juges de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP), ses décisions alors que cette Cour est une émanation directe de l'UA. Comment Ouattara peut-il respecter les décisions de la CADHP quand le grand patron de cette Cour, à savoir, Moussa Faki Mahamat, les piétine, lui-même, allègrement ?