ONG des droits de l'homme.

C'est une bataille en passe d'être gagnée, celle de l'esclavage qui, malgré les textes de lois les uns plus coercitifs que les autres, continue de gangrener la société mauritanienne. Lundi, 23 avril, trois Mauritaniens ont été condamnés à des peines d'un an de prison ferme pour avoir "traité autrui d'esclave", une première pour ce type de délit dans un pays où la persistance de pratiques esclavagistes est, régulièrement, dénoncée par des ONG.

Bonne nouvelle dans la République du guérillero. Contre toute attente, Yoweri Museveni vient de dénoncer le recours à la torture par les forces de défense et de sécurité de l'Ouganda. En réalité, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité. A l'envers. Mais, comme ce genre de bonne nouvelle est rarissime à Kampala, les Ougandais l'accueillent de la plus belle des manières. En espérant qu'il n'y aura pas de retour en arrière.