Ouattara

Le numéro 490 d'octobre d'Afrique Education a été livré à notre distributeur, les MLP (Messageries lyonnaises de presse), mercredi, 30 septembre. Notre direction des ventes qu'assure la société Pagure Presse a prévu une mise en vente chez les marchands de journaux en date du vendredi, 2 octobre. Mais, en France et ce depuis quelques années, l'éditeur propose, le distributeur dispose. Du coup, le numéro d'octobre 2020 d'Afrique Education est resté bloqué dans les entrepôts des MLP par une grève des travailleurs. Les négociations se sont engagées et samedi, 3 octobre, notre directeur des ventes, Eric Boscher, nous a transmis l'information distribution suivante : « Chers éditeurs, Nous sommes parvenus à un accord. Le mouvement social est terminé. Le travail reprend sur nos 3 sites d'exploitation cette nuit, et se poursuivra demain. Le retard à résorber étant conséquent, nous vous remercions néanmoins de maintenir le décalage de vos livraisons à mardi 6 octobre, à l'exception des hebdomadaires que nous pourrons réceptionner dès demain » (fin du courrier de la direction commerciale des MLP).
Au final, le numéro 490 d'octobre 2020 d'Afrique Education sera mis en vente mardi, 6 octobre.
La presse écrite en France connaît un véritable tremblement de terre. La presse panafricaine, quant à elle, vit un tsunami, qui a tué presque tous les titres qui existaient avant la survenue du coronavirus. Ne continuent de paraître que les magazines les plus résistants. A condition d'adopter une périodicité réaliste si on opte pour la version papier. Conséquence, même les hebdomadaires papier d'hier sont devenus des mensuels aujourd'hui.
Afrique Education, de son côté, avait anticipé la difficulté en abandonnant, opportunément, la périodicité bimensuelle en 2016 au profit de la périodicité mensuelle. Ce changement a été compensé par l'érection du site quotidien d'information www.afriqueeducation.com
Ces dispositions d'avant-garde ont (grâce à Dieu) permis à votre magazine préféré de survoler les difficultés provoquées par le coronavirus et d'être encore debout, prêt à affronter tête haute poitrine bombée l'année 2021, avec professionnalisme et responsabilité.
Nous vous invitons à savourer le contenu du numéro 490, surtout, les dossiers sur le Mali, le Congo-Brazzaville, et la Côte d'Ivoire, pays où l'élection va, par la force des choses, être reportée de plusieurs mois. Au moins.

Les Ivoiriens, surtout de l'opposition, doivent savoir que rien n'a changé dans les relations entre Emmanuel Macron et Alassane Ouattara (le fourbe). Il est bien vrai que la France, après la mort du dauphin désigné, Amadou Gon Coulibaly, avait souhaité (proposé même) la désignation d'un autre candidat différent d'Alassane Ouattara. Mais ce dernier n'en a pas tenu compte et s'est imposé aux yeux de Macron et de son ministre, Jean-Yves Le Drian, comme candidat. Ni l'un ni l'autre ne se sont exprimés sur ce revirement. Qui ne dit mot consent. D'autre part, le fait qu'à l'Elysée, on avance le souci de Macron de ne pas s'ingérer dans les affaires intérieures des pays africains, est une réponse claire à l'opposition qui demande la position de la France : Ouattara a le feu vert de Paris pour un 3e mandat. 60 ans après les indépendances, il appartient aux Ivoiriens de faire savoir si une telle mise sous tutelle est encore acceptable pour leur pays où la France compte énormément d'intérêts. Un argument de poids qui devrait leur permettre de se faire respecter par Paris, ce qui est pourtant loin d'être le cas.

La non-réponse d'Alassane Ouattara, mercredi, 29 juillet, à la demande des militants du RHDP, dans leur grande majorité, de se représenter pour un troisième mandat consécutif, a été une douche froide pour beaucoup d'entre eux. Une telle hésitation n'est pas bon signe alors qu'ils avaient besoin d'un Oui massif de leur champion. Mais à la décharge de Ouattara, les choses sont loin d'être simples d'autant qu'il continue de peser le pour et le contre avant de décider. Une décision qui sera grave de conséquences quel que soit son choix.

Quand Dramane Ouattara annonça, le 5 mars 2020, à Yamoussoukro, qu’il ne briguerait pas un 3e mandat, certaines personnes prirent d’assaut maquis et bars, le soir, pour fêter cela. D’autres comme Adama Bictogo comparèrent Ouattara à Nelson Mandela. Or, tout le monde sait que le premier président noir de l’Afrique du Sud, en plus de ne pas sauter les clôtures des ambassades pour se cacher, s’abstint de persécuter et de jeter en prison ses adversaires blancs. D’autres encore félicitèrent le président reconnu par la communauté internationale pour cette “décision courageuse et salutaire” (Simone Ehivet Gbagbo) pour cet “acte fort” (Pascal Affi N’Guessan), etc.

Dans le but de renforcer les liens de partenariat entre les pays africains, comme le préconise l'Union africaine (UA), le professeur, Faustin Archange Touadéra, a entrepris une mini-tournée, en Afrique de l'Ouest, qui l'a conduit, tour à tour, à Abidjan et à Ouagadougou.

Barack Obama envoie une délégation de haut niveau, à Abidjan, pour assister à l'investiture du président démocratiquement élu de Côte d'Ivoire, le docteur, Alassane Ouattara.

Le président sortant, le docteur, Alassane Ouattara, devrait se succéder à lui-même, dans les premières tendances à venir dans les prochaines heures.

COTE D'IVOIRE : L'Organisation internationale du cacao quitte Londres pour s'installer à Abidjan
En accueillant le siège de l'Organisation internationale du cacao, à Abidjan, la Côte d'Ivoire souhaite contrôler toute la filière cacao.
BURKINA FASO : Macky Sall, un apprenti sorcier ?
Le général putschiste, Gilbert Diendéré, ne tient plus qu'à un fil. Son coup a échoué. Mais il essaie de gagner du temps en espérant quelques bonnes nouvelles réconfortantes venant d'Abuja où se tient le Sommet de la CEDEAO.
COUP D'ETAT DE DIENDERE : Burkinabè et Ivoiriens, ne laissons pas Compaoré et Dramane jouer avec nos vies
Pour le professeur Jean-Claude Djereke, enseignant ivoirien aux Etats-Unis, le coup d'état au Burkina Faso porte la marque d'Alassane Ouattara et Blaise Compaoré, refugié à Abidjan. Pour son propre pays, il conseille l'insurrection.
PUTSCH DE DIENDERE : Connexions ivoiriennes ?
Le général, Gilbert Diendéré, n'a pas dit la vérité en affirmant n'être pas en contact avec Blaise Compaoré. Le rôle joué, dans ce putsch, par la Côte d'Ivoire où vit Compaoré est déterminant.
Des heurts se sont produits jeudi, 10 septembre, à Abidjan, et dans plusieurs autres villes de Côte d'Ivoire lors de manifestations contre la candidature du président, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle du 25 octobre.
Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et leurs épouses
C'est le 25 octobre que les Ivoiriens iront voter pour la deuxième présidentielle la plus ouverte de leur jeune histoire (...)