Pourparlers

Plus de 50 morts à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). A cause du processus électoral conflictuel qui oppose le pouvoir de Joseph Kabila à l'opposition dont le major s'appelle Etienne Tshisekedi. On ne doit pas se poser la question de savoir pourquoi on en est arrivé à une telle situation. Les RDCongolais doivent se mordre plutôt la langue et se demander : par quelle bêtise se sont-ils retrouvés devant Sassou-Nguesso comme facilitateur (?) alors qu'il est le premier ennemi de l'alternance politique en Afrique centrale ? A partir de cette question, ils pourront gérer avec moins de confusion, la suite du processus.