Pouvoir à vie.

Le gouvernement du Burundi a adopté un projet de révision de la Constitution qui pourrait permettre au président, Pierre Nkurunziza, de briguer, dès 2020, deux nouveaux mandats de sept ans. « J'y suis j'y reste jusqu'à ma mort », aurait-il déclaré à ses proches. Nous y sommes. Une nouvelle guerre est-elle évitable au Burundi ?