Prison de Brazzaville

Sassou Nguesso est né avant la honte. Sévèrement battu à l'élection présidentielle qu'il dit avoir gagné après avoir coupé internet et le téléphone dans tout le pays pendant 4 jours, il se permet, maintenant, d'emprisonner le candidat qui a refusé de reconnaître son hold up électoral.

Paulin Makaya doit, désormais, être considéré comme le « prisonnier politique de Sassou Nguesso ». Depuis Paris où il participe à la COP 21, il a demandé de « faire taire » cet opposant politique. Néanmoins, demain, ses avocats vont déposer une demande de sa mise en liberté provisoire.