Récupérer l'argent volé.

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a promis, mercredi, 30 mai, de "récupérer tout l'argent" de la corruption au Kenya, où ont, récemment, éclaté plusieurs scandales, dont le détournement de plus de 68 millions d'euros des caisses du Service national de la Jeunesse (NYS). En le disant, le président joue sa crédibilité.