Retrait candidature de Ouattara.

Le « menteur d'Abidjan », grand manipulateur devant l'éternel ne pouvait plus, cette fois avoir raison du dynamique peuple et accueillant peuple de Côte d'Ivoire. L'opposition représentée par le président, Henri Konan Bédié, a été ferme à Accra où ce dernier a eu des entretiens soutenus avec le président du Ghana et président en exercice de la CEDEAO, Nana Akufo-Addo, et le roi des Ashanti. Le « menteur d'Abidjan » (Alassane Ouattara) va retirer sa candidature et dès novembre, va s'ouvrir une période de transition qui ne va pas excéder 24 mois. Celle-ci est à définir dans le cadre des négociations qui ne vont pas tarder à s'ouvrir sous l'égide des Nations-Unies et de la CEDEAO.