Smail Chergui.

Près de 6.000 Africains ayant combattu au Moyen-Orient avec l'organisation djihadiste, Etat islamique (EI), pourraient revenir en Afrique, a indiqué, dimanche, 10 décembre, à Oran (ouest algérien), le Commissaire de l'Union Africaine pour la paix et la sécurité, Smail Chergui. Conséquence : il appelle les pays africains concernés (Egypte, Tunisie, Algérie, Libye, Sénégal, Mauritanie, Mali, etc.) à se préparer "fermement" à la gestion de ces retours.