Statut de l'opposition

C'est la première avancée (démocratique) à mettre à l'actif de Clément Mouamba, premier ministre chef du gouvernement. L'opposition dispose, déjà, d'un cadre juridique légal dans lequel elle peut s'organiser et travailler. Pendant ce temps, il est de plus en plus question de remaniement, Denis Sassou Nguesso appréciant peu la paresse et l'inefficacité de certains de ses ministres