Vaccin

Quelque 64 pays riches, dont les membres de l'Union européenne, ont accepté de financer des doses de vaccins contre le Covid-19 en solidarité avec les pays pauvres. Les Etats-Unis (où on vient de dépasser les 200.000 morts covid) et la Chine, qui ont quitté l'OMS, n'en font pas partie. Par méchanceté et chantage présidentiels pour les Etats-Unis et par opportunisme pour la Chine. Mais, il y a un autre souci à prendre en compte : la volonté manifeste de certains financiers du médicament de régler le problème du réchauffement climatique dans le monde, en réduisant drastiquement (avec les vaccins) la surpopulation africaine et du tiers-monde. Rien que cette idée est condamnable.

La production de masse devrait suivre prochainement, a déclaré le président russe, dont une des deux filles aurait déjà été vaccinée. En fait, c'est depuis avril que certains Russes, triés sur le volet, se font vacciner contre le coronavirus. Il s'agit des milliardaires et autres personnalités de la nomenklatura russe, qui soutiennent le pouvoir de Vladimir Poutine.

L'Afrique du Sud donne, ce mercredi, 30 novembre, le coup d'envoi d'un essai clinique d'une ampleur inédite destiné à tester un vaccin expérimental contre le sida qui, si son efficacité est confirmée, pourrait, enfin, permettre de faire reculer la maladie.